Dimanche 22 septembre 2019

Réunion d’adoration (extraits)

Hymnes et cantiques 265

Dans les cieux et sur la terre,
Il n’est aucun nom plus doux,
Aucun que mon cœur préfère
Au nom du Christ, mort pour nous.

Quel beau nom ! Quel beau nom
Porte le Fils éternel !
Quel beau nom ! Quel beau nom
Que celui d’Emmanuel !

Quelque grand que soit un homme,
Qu’il soit prince ou qu’il soit roi,
De quelque nom qu’on le nomme,
Jésus est plus grand pour moi.
Quel beau nom ! etc.

Dans les maux, Jésus soulage ;
Il guérit l’esprit froissé ;
Il ranime le courage
Du cœur le plus oppressé.
Quel beau nom ! etc.

De quelle joie il inonde
Le cœur du plus grand pécheur !
Non, il n’est rien dans le monde
De pareil à ce bonheur.
Quel beau nom ! etc.

Reflet 45

Jésus, c’est le plus beau nom,
Merveilleux Sauveur,
Seigneur de gloire !
Emmanuel,
Dieu est avec nous,
Source de joie,
Parole de vie.

Hymnes et cantiques 158

Nom merveilleux qui rend visible,
Sur la terre où règne la nuit,
Dans sa splendeur inaccessible,
Le Dieu que jamais œil ne vit !

Nom de l’Homme humble et solitaire
Plein de pitié pour nos malheurs,
Qui porte, esclave volontaire,
Le lourd fardeau de nos douleurs ;

Nom sans pareil, dont la puissance
Répond toujours à notre foi ;
Nom qui rassemble, en ton absence,
Tes rachetés autour de toi ;

Nom souverain, que Dieu le Père
Établira Seigneur de tout ;
Devant qui cieux, enfer et terre
Un jour courberont les genoux,

Nom nouveau, suprême partage
Des rachetés victorieux,
Nom que l’Église, d’âge en âge,
Portera dans les nouveaux cieux ;

Nom de Jésus que nul ne sonde,
Nom du Dieu fort d’éternité,
Et de l’Agneau, Sauveur du monde,
Et de l’Homme ressuscité ;

Nom de l’Étoile matinière,
Nom de l’Astre brillant du jour,
Gloire à toi, nom de la Lumière,
Béni sois-tu, nom de l’Amour !

Hymnes et cantiques 60, strophe 1

Ô Jésus ! que ton nom pour une âme fidèle,
Est grand et précieux !
Quel amour, quels bienfaits, quelle grâce il rappelle,
Quel salut glorieux !

Hymnes et cantiques 60, strophes 2 et 3

Toi, le Fils du Très-Haut, toi, bien-aimé du Père,
Toi, la gloire du ciel !
Tu vins nous apporter, du sein de la lumière,
Les dons de l’Éternel.

Aux pécheurs, aux enfants d’une race coupable
Et digne de la mort,
Tu vins manifester la faveur ineffable
Et la paix du Dieu fort.

Reflet 85

Ton nom, Seigneur Jésus, est admirable,
Ton nom surpasse tout autre nom.
Tu es le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs,
Ton nom surpasse tout autre nom.

Tu es le Tout-Puissant, le Prince de la paix,
L’Étoile du matin, le bon Berger.
Tu es le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs,
Ton nom surpasse tout autre nom.

Reflet 122

De son ciel de pureté,
Jésus Christ est descendu
Jusqu’à nous, pécheurs perdus.
De toujours, il était Dieu,
Roi de la terre et des cieux ;
Mais, se dépouillant de tout,
Jésus vint mourir pour nous.

Jésus Christ est Seigneur !
Il est sorti du tombeau,
Il est Seigneur.
Tout genou fléchira,
Toute langue confessera
Que Jésus est Seigneur !

Il était l’Éternel Roi,
Mais renonçant à ses droits,
En simple homme, en serviteur,
Jésus vint vers nous, pécheurs.
Bien que Fils, Jésus apprit
Par les choses qu’il souffrit
Jusqu’à la mort de la croix
L’obéissance et la foi.

Jésus s’est humilié ;
Aussi Dieu l’a couronné,
Dans le ciel l’a fait asseoir
Sur son trône en tout pouvoir,
Afin qu’au nom de Jésus
Tout genou soit abattu
Et que dans tout l’univers
Résonne un puissant concert

Reflet 90

Un jour, Seigneur, je t’ai vu sur la croix,
Et j’ai compris que tu souffrais pour moi,
Que ton amour allait jusqu’à la mort
Pour me sauver de mon terrible sort.

À ton appel, j’ai répondu, Seigneur,
Et dès ce jour ta paix remplit mon cœur.
Tout est changé, c’est toi qui vis en moi,
Ma force et mon bonheur, Jésus, c’est toi.

Hymnes et cantiques 34, strophe 4

En attendant, Seigneur, nous prenons sur la terre
Ce repas que, pour nous, prépara ton amour,
Et nous y proclamons ta grâce salutaire,
Tes souffrances, ta mort et ton prochain retour.

Hymnes et cantiques 10, strophes 1 et 3

Gloire à l’Agneau ! Louange au Rédempteur !
En lui la mort a trouvé son vainqueur.
L’ennemi même a connu sa puissance,
Et le tombeau lui rend obéissance.

Gloire à ton nom, Seigneur Jésus !
Gloire à ton nom, Seigneur Jésus !
L’enfer et la mort sont vaincus, sont vaincus, sont vaincus.

Tu l’as promis, Jésus, tu reviendras ;
Pour nous chercher bientôt tu paraîtras.
Rois et vainqueurs, introduits dans la gloire,
Nous chanterons l’hymne de la victoire


Réunion d’étude

Hymnes et cantiques 49

T’aimer, Jésus, te connaître,
Se reposer sur ton sein ;
T’avoir pour Ami, pour Maître,
Et pour breuvage et pour pain ;
Savourer en paix ta grâce ;
De ta mort, puissant Sauveur,
Goûter la sainte efficace,
Quelle ineffable douceur !

Ô bonheur inexprimable,
De t’avoir pour son Berger !
Toujours tendre et secourable,
Ton cœur ne saurait changer.
Dans ta charité suprême,
Tu descendis ici-bas
Chercher tes brebis toi-même,
Et les prendre dans tes bras.

Tu nous combles de tes grâces,
Tu nous connais nom par nom ;
Tu nous conduis sur tes traces
Vers la céleste maison.
Tu veux de notre faiblesse,
De tous nos maux t’enquérir ;
Quel amour ! Tu veux sans cesse
Nous pardonner, nous guérir.

Réunion d’étude : Jean 8, v.12-30

Jésus donc leur parla encore, disant : Moi, je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

Hymnes et cantiques 236, strophes 3 et 4

Oui, ton cœur de Père
A donné Jésus,
Jésus, la lumière,
Jésus, le salut.
Son sang purifie
Notre iniquité ;
Nous avons la vie
Pour l’éternité.

Ce don magnifique
Est pour tout croyant ;
Quelle part unique
D’être tes enfants !
Notre chant s’élance
Au divin séjour,
En reconnaissance,
Vers toi, Dieu d’amour.

Hymnes et cantiques 182, strophe 1

Source de lumière et de vie,
Source de grâce pour la foi,
Repos, bonheur, paix infinie,
Nous les avons trouvés en toi.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.