Dimanche 4 Août

Réunion de prière

Hymnes et cantiques 210

Reste avec nous, Seigneur : le jour décline,
La nuit s’approche et nous menace tous ;
Nous implorons ta présence divine :
Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous !

En toi nos cœurs ont salué leur Maître ;
En toi l’Église a trouvé son Époux ;
Sous ton regard l’âme se sent renaître :
Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous !

Les vains bonheurs de ce monde infidèle
N’enfantent rien que regrets et dégoûts ;
Nous avons soif d’une joie éternelle :
Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous !

Dans nos combats, au sein de la détresse,
Si l’ennemi nous accable de coups
Que ta puissance arme notre faiblesse :
Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous !

Sous ton regard, la joie est sainte et bonne ;
Près de ton cœur, les pleurs mêmes sont doux.
Quoi que ta main nous enlève ou nous donne,
Reste avec nous, Seigneur, reste avec nous !

D’en haut, Seigneur, ta voix nous encourage,
Nous redisant : «Je demeure avec vous».
Jour après jour, jusqu’au bout du voyage,
Dans ton amour, tu restes près de nous.

Reflet 72

Quel ami fidèle et tendre
Nous avons en Jésus Christ,
Toujours prêt à nous entendre,
À répondre à notre cri !
Il connaît nos défaillances,
Nos luttes de chaque jour.
Sévère en ses exigences,
Il est riche en son amour.

Quel ami fidèle et tendre
Nous avons en Jésus Christ,
Toujours prêt à nous comprendre
Quand nous sommes en souci !
Disons-lui toutes nos craintes,
Ouvrons-lui tout notre coeur.
Bientôt, ses paroles saintes
Nous rendront le vrai bonheur.

Quel ami fidèle et tendre
Nous avons en Jésus Christ,
Toujours prêt à nous apprendre
À vaincre en comptant sur lui !
Il nous veut vrais et sincères
À chercher la sainteté,
Il écoute nos prières
Et nous met en liberté.

Quel ami fidèle et tendre
Nous avons en Jésus Christ,
Bientôt il viendra nous prendre
Pour être au ciel avec lui.
Suivons donc l’étroite voie
En comptant sur son secours.
Bientôt, nous aurons la joie
De vivre avec lui, toujours !

Réunion d’adoration (extraits)

Reflet 113

Il est beau de louer le Seigneur !
Il est beau de chanter en l’honneur de ton nom !
D’annoncer au matin ta bonté,
Et pendant les nuits ta fidélité.
Tu me réjouis par tes oeuvres, ô Éternel !
Et je chante avec allégresse l’ouvrage de tes mains.
Que tes oeuvres sont grandes, ô Éternel !
Que tes oeuvres sont grandes, que tes pensées sont
profondes !
Il est beau de louer le Seigneur !
Il est beau de chanter en l’honneur de ton nom !
D’annoncer au matin ta bonté,
Et pendant les nuits ta fidélité.

Hymnes et cantiques 60 strophes 1-2-4

Ô Jésus ! que ton nom pour une âme fidèle,
Est grand et précieux !
Quel amour, quels bienfaits, quelle grâce il rappelle,
Quel salut glorieux !

Toi, le Fils du Très-Haut, toi, bien-aimé du Père,
Toi, la gloire du ciel !
Tu vins nous apporter, du sein de la lumière,
Les dons de l’Éternel.

C’est à toi, Rédempteur, qu’appartiennent nos âmes :
Tout en nous est à toi.
De ton amour en nous produis les douces flammes,
Fais-nous vivre de foi.

Reflet 12

Ils le menèrent comme un brigand
Hors de la ville qu’il aimait,
Ils le clouèrent de coups violents,
Lui qui annonçait la paix.
Il s’est livré, il n’a rien dit,
En agonie, souffrant.
Le sang coulant du Calvaire,
Répandu sur nos coeurs,
Enlève chagrin et misère,
Purifie le pécheur.

Alors sa tête il a baissé :
Voici tout est accompli.
Le ciel, la terre ont tressailli,
Quand Jésus a expiré ;
De Dieu, son Père abandonné,
Payant pour nos péchés.

Comment comprendre amour si grand
Se donnant de lui-même,
Qu’un Dieu si saint et si puissant
Expire en solitaire,
Mourant au bois, bien qu’innocent,
De tous portant la peine ?

Hymnes et cantiques 36

Agneau de Dieu ! par tes douleurs,
Tu pris sur toi notre misère,
Et tu nous fis pour Dieu, ton Père,
Et rois et sacrificateurs.
Ensemble aussi nous te rendons
Honneur, gloire et magnificence,
Force, pouvoir, obéissance,
Et dans nos cœurs nous t’adorons :
Amen ! Amen ! Seigneur ! Amen !

Hymnes et cantiques 98

Grand Dieu, nous t’adorons, ô toi dont la clémence
Au sein de notre nuit a fait briller le jour.
Dans nos cœurs ton amour
A placé sans retour
Ton ineffable paix, don de ta grâce immense.

Des foudres de la loi s’éteignit la menace,
Quand ton Fils prit sur lui tous nos égarements ;
Et tes heureux enfants,
Par la foi triomphants,
Pour leurs nombreux péchés ont ta lettre de grâce.

Ta charité, Seigneur, ta charité nous ouvre
Les secours de l’Esprit, les trésors de ta paix.
À tes divins bienfaits
Nous avons libre accès ;
Et l’ombre de ta main nous protège et nous couvre.

Vers le but, ô Jésus, conduis-nous sur tes traces ;
Fais-nous attendre en paix ton glorieux retour :
Objets de ton amour,
Nous allons au séjour
Où nos noms sont écrits, où tu conquis nos places.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.