Dimanche 5 mai 2019

Réunion d’adoration (extraits)

Hymnes et cantiques 112, strophes 5 et 6

O Dieu garde les tiens ;
Sur eux répands tes biens ;
Soutiens leur foi.
Te servir, vivre en paix,
Répondre à tes bienfaits,
Dépendre en tout de toi,
C’est notre loi.

Aimer, adorer Dieu,
Nous tenir en tout lieu
Sous son regard ;
Aimer, servir Jésus,
Proclamer ses vertus,
Suivre son étendard,
C’est notre part.

Hymnes et cantiques 49

T’aimer Jésus, te connaître,
Se reposer sur ton sein ;
T’avoir pour ami, pour Maître,
Et pour breuvage et pour pain ;
Savourer en paix ta grâce ;
De ta mort, puissant Sauveur,
Goûter la sainte efficace,
Quelle ineffable douceur !

O bonheur inexprimable,
De t’avoir pour son berger !
Toujours tendre et secourable,
Ton coeur ne saurait changer.
Dans ta charité suprême,
Tu descendis ici-bas
Chercher tes brebis toi-même,
Et les prendre dans tes bras.

Tu nous combles de tes grâces,
Tu nous connais nom par nom ;
Tu nous conduis sur tes traces
Vers la céleste maison.
Tu veux de notre faiblesse,
De tous nos maux t’enquérir ;
Quel amour ! tu veux sans cesse
Nous pardonner, nous guérir.

Hymnes et cantiques 151

Tu m’as aimé, Seigneur, avant que la lumière
Brillât sur l’univers que ta voix a formé,
Et que l’astre du jour, parcourant sa carrière,
Versa la vie à flots sur la nature entière.
Mon Dieu tu m’as aimé !

Mon Dieu, tu m’as aimé, quand sur la croix infâme,
On vit de Jésus-Christ le corps inanimé ;
Quand, pour me racheter de l’éternelle flamme,
Ton saint Fils a porté les crimes de mon âme,
Mon Dieu tu m’as aimé !

Tu m’aimeras toujours ! Ni Satan, ni le monde,
De cet amour jamais n’arrêteront le cours ;
Où le mal abonda, la grâce surabonde ;
A ton amour, ô Dieu, que mon amour réponde,
Toi qui m’aimes toujours !

Hymnes et cantiques 143

Tu m’as aimé, toi, mon Dieu, toi, mon Père,
Toi Seigneur Jésus-Christ.
Tu m’as aimé plus qu’une tendre mère
L’enfant qu’elle nourrit.

Je puis t’aimer, ô Dieu plein de tendresse,
Qui m’aimas le premier.
Je puis t’aimer, soutien de ma faiblesse,
Mon fort, mon bouclier.

Tu m’as aimé, source de toute grâce,
Auteur de mon salut.
Tu m’as aimé ! tournant vers moi ta face,
Tu me conduis au but.

Je puis t’aimer : jamais celui qui t’aime
Seul ne se trouvera.
Tu m’as aimé : c’est de ton amour même
Que mon amour vivra.

Reflet n°216, strophes 2 et 3

Amour de Dieu, qui peut décrire
Ta plénitude et ta beauté ?
Pour te chanter et pour te dire,
Il nous faudra l’éternité.
Amour divin, amour suprême,
Inaltérable et fort,
Que de nos chants tu sois le thème
Sur terre et dans le ciel.

Alors enfin rendus semblables
A notre Seigneur glorieux,
Nous comprendrons l’incomparable,
Le grand amour de notre Dieu.
Immense amour, amour suprême,
Inaltérable et fort,
Que de nos chants tu sois le thème
Sur terre et dans le ciel.

Hymnes et cantiques 33, strophes 2 et 3

Oui ta mort, ô sainte Victime,
Est maintenant devant nos yeux !
Ton sang a lavé notre crime,
Seul, ton sang nous ouvrit les cieux.

Ô Christ ta charité profonde
touche et pénètre notre cœur,
Tu meurs pour le péché du monde ;
Toi seul est notre Dieu Sauveur !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.