Dimanche 9 février 2020

Réunion d’adoration (extraits)

Hymnes et cantiques 13

Célébrons du Sauveur l’amour et la puissance,
L’abaissement profond, l’entière obéissance.
Il vint et triompha de tous nos ennemis ;
Il les a, par sa croix, – pour toujours asservis.

Célébrons la bonté du Prince de la vie :
Pour nous il a souffert la croix, l’ignominie ;
Il nous a par sa mort délivrés sans retour ;
Nous sommes les objets — de son plus tendre amour.

Célébrons du Sauveur la parfaite justice :
Il a de l’ennemi surmonté l’artifice ;
Il a vaincu la mort, il est ressuscité ;
Sa gloire est notre gloire, — et pour l’éternité.

Célébrons, célébrons la grandeur infinie
De Celui qui pour nous sacrifia sa vie.
Il vient avec splendeur, et bientôt de nos yeux
Nous le contemplerons — à jamais dans les cieux.

Reflet 89

Tu es le Créateur,
Tu crées de nouveaux coeurs,
Tu es le Créateur,
Tu es Seigneur.
Nous sommes ta création,
Reçois l’adoration,
La louange qui t’est due,
Seigneur Jésus.

Tu es le Fils de Dieu,
Tu règnes dans les cieux,
Tu es l’Agneau de Dieu,
Alléluia !
Tu es le Roi de gloire,
Le Prince de la paix,
Tu es le Souverain
Ressuscité.

Hymnes et cantiques 165 strophes 2-3-4

Tu t’abaissas pour nous jusqu’à la croix infâme,
Où tu subis de Dieu le terrible courroux :
La mort et l’abandon passèrent sur ton âme ;
Du jugement divin tu reçus tous les coups.

Et maintenant, sauvés par ta grâce infinie,
Heureux dans ton amour, nous marchons vers le ciel
En paix et pleins d’espoir, car ton œuvre bénie
Nous a frayé l’accès du repos éternel.

Dans une hymne d’amour et de reconnaissance,
Nos âmes, ô Sauveur, s’élèvent jusqu’à toi.
Nous attendons le jour de notre délivrance,
Qui déjà resplendit aux regards de la foi.

Hymnes et cantiques 31 strophe 6

Durant l’éternité
Nous dirons ta gloire,
Ta grande charité,
Ta sainte victoire.
Gloire au Fils du Très-Haut !
Gloire à toi, saint Agneau !
Possède notre cœur :
Il est ton salaire ;
Tu l’acquis, Dieu Sauveur,
Sur le mont Calvaire.

Hymnes et cantiques 160 strophes 3-4

Souverain Sacrificateur
Dans l’inaccessible lumière,
Il est aussi, ce cher Sauveur,
Notre Avocat auprès du Père.
Mis à part, scellés de son sceau,
Nous possédons l’Esprit de vie
Par lequel son Église crie :
Gloire à l’Agneau, gloire à l’Agneau !

Bientôt notre divin Époux,
Selon sa fidèle promesse,
Reviendra nous enlever tous.
Nous serons avec lui sans cesse,
Chantant le cantique nouveau
Dans notre céleste héritage.
Alors nous dirons d’âge en âge :
Gloire à l’Agneau, gloire à l’Agneau !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.